Dans votre recherche d’une maison ou d’un condo tout neuf, vous voudrez probablement apporter certaines améliorations et vous aurez donc des choix à faire à ce niveau. Les possibilités sont nombreuses et les choix pas toujours évidents, surtout pour ceux pour qui c’est la première expérience d’achat d’une propriété neuve. Il faut tout d’abord prendre en compte le nombre d’années que vous prévoyez conserver cette propriété, les éventuels projets de rénovation à court terme et identifier les améliorations qui constitueront le meilleur investissement.

1. Aujourd’hui ou demain?

Il y a plusieurs façons d’envisager les améliorations. Il y a d’abord celles que l’on peut apporter uniquement à l’étape de la construction (et qui coûteraient une fortune si on attendait après la construction pour les réaliser), puis celles qu’il est logique d’envisager durant l’étape de la construction et enfin les améliorations qui sont essentiellement cosmétiques et que l’on peut facilement réaliser une fois la construction terminée. Il n’est pas toujours évident pour nouveau propriétaire de penser en fonction du long terme, mais l’exercice en vaut la peine et pourrait s’avérer fort rentable au bout du compte.

2. Une valeur ajoutée

Les améliorations que l’on peut apporter à l’étape de la construction font partie de la négociation avec le constructeur. Certaines de ces améliorations contribueront à donner une valeur ajoutée à votre propriété. La norme actuelle, que suivent la plupart des constructeurs d’habitation, veut que la hauteur des plafonds soit à huit pieds. Cela dit, les nouvelles maisons que l’on construit depuis quelques années ont souvent des plafonds qui peuvent atteindre 10 pieds. Ces hauts plafonds donnent l’impression que l’on se trouve dans une pièce plus vaste, ce qui rehausse l’apparence générale et ajoute du caractère aux lieux. Ils donnent aussi une impression de luxe.

3. Brique ou aluminium?

Sur plan, de nombreux constructeurs offrent un choix entre le revêtement de brique ou le revêtement à clin. Le choix dépend des plans à long terme du propriétaire. La brique offre une grande durabilité quelles que soient les conditions climatiques, et assure une plus grande quiétude puisqu’elle bloque les bruits extérieurs. Cela dit, le revêtement à clin est beaucoup plus économique et n’exige à peu près aucun entretien régulier. À moins que vous prévoyez habiter votre maison de nombreuses années ou que vous vouliez maximiser la valeur de revente, le revêtement à clin constitue le choix le plus logique.

4. Durant la construction

Toujours à l’étape de la construction, on peut prévoir l’installation d’éclairages additionnels, des lumières encastrées, des prises de courant additionnelles (particulièrement à l’étage), peut-être un foyer additionnel, des fenêtres plus grandes au rez-de-chaussée ou au sous-sol, ou encore une ébauche de finition pour le sous-sol. Certaines améliorations doivent être faites durant l’étape de la construction sinon elles sont extrêmement coûteuses par la suite.

5. Bien réfléchir!

L’achat d’une propriété neuve est bien sûr une aventure excitante, mais certainement stressante. Il est donc important de bien réfléchir et de bien évaluer quelles améliorations sont le plus susceptibles de faire en sorte que votre nouvelle demeure comble tous vos besoins.

Photo par Brandon Barré

LECTURE CONNEXE

10 conseils pour une chambre d’invités accueillante